Chaque année le club Spiridon organise le canicross d’Ungersheim. Il s’agit d’un des évènements de la fête du cochon du village.


Le canicross d’Ungersheim a le défaut de partir du centre du village, ce qui veut dire du macadame au début et à l’arrivée mais c’est aussi ce qui permet d’avoir beaucoup de spectateurs. Le départ se trouve en plein milieu de la fête.

Il faisait chaud (plus de vingt degrès en plein soleil l’après midi) mais les partie du parcours en forêt était plus fraiche.

Cette année le parcours a été rallongé à 7.2km ce qui est génial. A présent il y a 2 passages à gués.

J’ai participé à la course avec ioda en canivtt. On a fait une belle course bien qu’il fasse chaud et que j’était malade. On finira premier pour notre première course de l’année.

13173004_10206199233048862_7816123519230835629_o

Le départ, ioda a eu du mal à se lancer, cette photo a été prise pile au bon moment

Sur la zone de départ il y a beaucoup de monde, du soleil et des manèges avec musique. Le résultat ce sont des chiens qui ne sont pas trop dans la course, les départs s’en ressentent.

ioda a eu du mal durant quelques mètres mais a fini par partir. Comme on était sur du macadam au soleil elle n’est pas allez très vite mais elle a fait son possible.

Ensuite la course se poursuit dans les champs, ioda a pris un peu de vitesse. On rattrape Pierre et Jean-Pierre et on a fait une partie du parcours ensemble. Une fois dans la forêt ioda a été top et on est passé devant. Une fois à nouveau dans les champs au sol dur et au soleil elle a ralenti.

A la sortie des champs on avait rattrapé les 5 personnes qui était parties devant nous, ce qui laisse supposer qu’on finira premier.

13173547_10206199234128889_689081853138460184_o

Début de la dernière ligne droite, quelques secondes après la photo ioda va abandonner

Pour finir le parcours on retourne dans le village, c’est le choc pour les chiens: soleil et macadam. Ioda freine beaucoup mais je pense que c’était pareil derrière et comme on avait de l’avance j’ai laissé ioda courir comme elle le souhaitais. Pas de pression, on va dans l’herbe …

Finalement on arrive dans la dernière ligne droite.Sur la droite il y a le parking et ioda le voit, elle abandonne alors totalement la course et je dois la forcer à rester sur le chemin. On se fera alors doubler par les 5 concurrents précédents quelques mètres avant l’arrivée. Ceci ne nous empêchera pas de finir premier vu qu’on avait de l’avance.

Bien que relativement lente, ioda a fait tout ce qu’elle pouvait et a fait bien mieux que l’année dernière. Elle a même été complimenté par les autres compétiteurs l’ayant vu doubler.

 

Ungersheim est une course critiquable: c’est du plat avec du macadame (et du soleil …) mais elle a l’avantage de montrer notre sport dans une fête de village avec beaucoup de visiteurs et ainsi de le faire connaître. Pour l’année prochaine on décommandera le soleil après 17h.

 

Publicités